Bienvenue chez Eminence Grise, l’Association pour la création et le développement d’entreprises. Nos adhérents , vous proposent leur aide. Cliquez sur l’icône de votre besoin et recevez gratuitement jusqu’à trois propositions par métier.

Si vous le souhaitez nos experts peuvent étudier votre projet afin d’envisager les forces et les autres points à étudier.

Cliquez sur l’icône puis
remplir le formulaire > >

Création et développement d’entreprise à Moret-Sur-Loing


AVOCAT A MORET-SUR-LOING :
Recherche AVOCAT pour les affaires ? Trouver un cabinet d’AVOCATS pour créer les statuts de société ? Dans d'autres pays, les juristes titulaires d'un diplôme en droit sont autorisés à fournir des conseils juridiques à des particuliers ou à des sociétés, et ce n'est pas pertinent s'ils n'ont pas d’autorisation et ne peuvent comparaître devant les tribunaux. Certains pays vont plus loin; en Angleterre et au Pays de Galles, il n'y a pas d'interdiction générale de donner des conseils juridiques. Parfois, les notaires sont autorisés à donner des conseils juridiques, comme en Belgique. Dans de nombreux pays, les comptables non juristes peuvent fournir des conseils juridiques et techniques en matière fiscale et comptable. Le transfert est la rédaction des documents nécessaires au transfert de biens immobiliers, tels que les actes et les hypothèques. Dans certaines juridictions, toutes les transactions immobilières doivent être effectuées par un AVOCAT (ou un AVOCAT lorsque cette distinction existe toujours). Un tel monopole est très précieux du point de vue de l'AVOCAT; historiquement, le transfert de propriété représentait environ la moitié du revenu des AVOCATS anglais (bien que cela ait changé depuis), et une étude de 1978 a montré que le transfert de propriété «représente jusqu'à 80% des contacts AVOCAT-client en Nouvelle-Galles du Sud». Dans la plupart des juridictions de common law à l'extérieur des États-Unis, ce monopole découle d'une loi de 1804 qui a été introduite par William Pitt the Younger en contrepartie d'une augmentation des frais de certification des AVOCATS, et autres notaires. Dans d'autres, le recours à un AVOCAT est facultatif et les banques, sociétés de titres ou agents immobiliers peuvent être utilisés à la place. Dans certaines juridictions de droit civil, les transactions immobilières sont traitées par des notaires. En Angleterre et au Pays de Galles, une catégorie spéciale de professionnels du droit - le «conveyancer» autorisé - est également autorisée à effectuer des services de transfert de propriété à titre onéreux. L'AVOCAT est cette personne qui exerce professionnellement la défense juridique de l'une des parties au procès, ainsi que les procédures judiciaires et administratives causées ou subies par elle.1 En outre, conseille et donne des conseils sur les questions juridiques. Les AVOCATS sont des professionnels ayant des connaissances dans divers domaines de la législation (pénale, travail, commercial, administratif, fiscal, etc.) et leur formation implique des connaissances en histoire, philosophie, économie et politique, pour lesquelles ils occupent habituellement des postes dans la hiérarchie administrative. de l'Etat et de son gouvernement. Ils peuvent être orientés vers un profil privé, en tant que conseiller et représentant de personnes physiques et / ou morales, ou avoir un profil public lié au gouvernement et à l'administration publique. Dans la majorité des systèmes des différents pays, pour l'exercice de cette profession, vous avez besoin d'études universitaires en droit-licence en droit, être inscrit dans un barreau ou avoir une autorisation de l'État pour exercer. Généralement, le terme AVOCAT peut être défini comme: "personne avec une qualification de degré qualifié selon la législation de chaque pays, qui exerce la Loi, à l'aide des tiers, étant un collaborateur actif et indispensable dans l'administration de la Justice d'un pays ." Il est également appelé «docteur» (dans certains pays hispano-américains, comme l'Argentine et le Paraguay) pour ce professionnel, même s'il n'a pas obtenu de doctorat et n'a donc pas de doctorat. Cette dénomination vient du fait que le doctorat était auparavant une exigence incontournable pour l'exercice de la profession d'AVOCAT. La même chose arrive avec le juge ou l'agent fiscal qui s'appelle «docteur» quand beaucoup manquent ce degré académique. L'AVOCAT est un professionnel dont l'objectif fondamental est de collaborer à la défense de la justice. Il possède une solide formation théorique et pratique, supervisée par les collèges et l'État. Intervient dans la résolution des conflits judiciaires et extrajudiciaires, la fonction publique, la magistrature, l'éducation et la recherche. Ils sont chargés de défendre les intérêts de l'une des parties dans un litige. Être l'AVOCAT un professionnel spécifiquement préparé et spécialisé dans les questions juridiques, est le seul professionnel qui peut offrir une approche adéquate au problème juridique que le citoyen ou «justiciable». Il convient de noter qu'en plus de son intervention dans le procès, une fonction de base et principale de l'AVOCAT est préventive. Avec leurs conseils et une formulation correcte des contrats et des documents, les conflits sociaux peuvent être évités, de sorte que l'AVOCAT, plutôt que pour les procès ou les procès, ne sert pas à les atteindre avec leur médiation extrajudiciaire. Si bien que dans la plupart des procédures judiciaires, il est obligatoire de comparaître devant les tribunaux assisté ou défendu par un AVOCAT en qualité de directeur juridique, c'est-à-dire que toute présentation écrite ou judiciaire doit être signée par le client (ou son représentant légal, procurador) et son AVOCAT, ce qui garantit un exercice correct du droit à la défense pendant le procès.

COMPTABLE A MORET-SUR-LOING :
Recherche COMPTABLE pour gérer sa compta et produire son bilan de fin d’année ? Trouver un cabinet COMPTABLE vous assister dans la gestion de votre société ? Le résultat d’exploitation et le résultat financier constituent ensemble le résultat de l’activité courante de l’entreprise. Le résultat hors exploitation, en revanche, est étranger à cette activité courante. Le compte de résultat comporte, dans sa version élaborée, des soldes intermédiaires de gestion décrivant de quelle façon s'est construit le résultat. Il donne une vue d’ensemble des produits et des charges de la période donnée. Tableau des emplois et des ressources. Le tableau des emplois et ressources, aussi appelé tableau de financement, est un outil d'analyse stratégique révélatrice de la politique financière suivie par les dirigeants d'une organisation. Il permet aussi de visualiser les flux de trésorerie au cours de l'exercice. Il fait partie des états financiers annuels obligatoires et retrace les flux financiers de l’organisation durant l’exercice COMPTABLE. Il fait apparaître, pour l’exercice, les flux d’investissement et de financement, les autres emplois et ressources financiers et la variation de la trésorerie.

La comptabilité d'entreprise est un outil d'évaluation recensant et communiquant des informations sur : l'activité économique d'une entité économique de type entreprise ; ainsi que sur les éléments de son patrimoine incorporel (fonds de commerce par exemple), matériel et financier. Ces informations - presque exclusivement exprimées en unités monétaires - sont saisies, classées, retraitées et agrégées en vue de produire des documents retraçant fidèlement :
le détail des opérations (journaux, qui comme leur nom l'indique font l'objet d'enregistrements réguliers sinon journaliers) ; ou des États de synthèse produits à échéance utile ou légale (balance COMPTABLE, bilan COMPTABLE, compte de résultat, annexes COMPTABLE...). Ceux-ci sont arrêtés au terme de l'exercice COMPTABLE (généralement l'année) et contribuent à comprendre notamment la situation financière de l'entité, la manière dont elle a créé de la valeur, ainsi que l'état présent et futur de sa trésorerie. La pratique COMPTABLE a été mise au point et a été développée historiquement par des utilisateurs négociants et banquiers : Comptabilité de trésorerie d'abord, suivie par une comptabilité des créances et des dettes. Ultérieurement les informations COMPTABLE vont se diversifier : il s'agit désormais d'aider les acteurs économiques (dirigeants opérationnels, propriétaires du capital social ou toutes autres personnes intéressées à prendre des décisions de gestion), à disposer de la meilleure compréhension possible de l'état des lieux et par suite de procéder à l'affectation des ressources de l'entité et de ses résultats. Plus tard encore, la tenue d'une comptabilité devient une obligation légale pour des raisons juridiques, sociales ou fiscales.
La difficulté à ce niveau étant que les comptes des entreprises - surtout lorsqu'elles sont complexes ou étendues - ne sont pas d'un accès facile (y compris pour les spécialistes avec la possibilité d'opérer une certaine comptabilité créative et des opérations complexes hors-bilan). peuvent donner lieu à des traitements douteux, pas toujours involontaires, et pouvant à la limite constituer une désinformation, voire un délit réprimé par la loi. Deux grands types de comptabilité sont pratiqués en entreprise et doivent être distingués d'après leur fonction et leur objectif : La comptabilité générale, ou comptabilité financière, qui s'appuie essentiellement sur la technique de la comptabilité en partie double. Outil d'information obligatoire pour les entreprises au-delà d'une certaine taille ou d'un certain volume d'affaires, elle peut être fortement réglementée et contrôlée selon les législations nationales. Son objectif essentiel est d'informer les dirigeants et les tiers (propriétaires, prêteurs, fisc, etc.) sur la situation économique de l'entité. Elle sert de base au calcul du résultat et à celui des impôts directs ou indirects. La comptabilité analytique, est une comptabilité qui cherche à déterminer le coût de revient des produits et des services que vend une entreprise. Dans le cas d'une entreprise qui achète des produits (par exemple des planches de bois) et les revend sans les avoir modifiés, le coût de revient est simple à calculer : c'est essentiellement le prix d'achat des produits. Mais si l'entreprise les modifie (elle fabrique des meubles, par exemple), le coût de revient est bien plus complexe : il intègre des salaires, des dépenses d'électricité, de petits outillages, de produits "consommables" (colles, vernis), etc. Si l'entreprise ne fait qu'un type de meubles, il lui suffit de diviser toutes ses dépenses par le nombre de meubles fabriqués pour connaître son coût de revient. Mais si elle fabrique plusieurs types de meubles, la comptabilité générale ne peut pas lui donner le coût de revient par type de meuble. Elle trouvera l'information dans sa comptabilité analytique, qui lui donnera aussi d'autres informations de gestion : coût de revient d'un centre de coût, marge réalisée par produit, par atelier, etc. Elle n'est pas obligatoire mais en pratique indispensable pour les grandes entreprises, et son processus de production est complexe. Contrairement à la comptabilité générale qui est accessible aux investisseurs, aux détenteurs du Capital, aux prêteurs et assureurs, au fisc..., la comptabilité analytique est en grande partie destinée à la seule prise de décision des managers et dirigeants. La comptabilité de gestion recouvre - pour les gestionnaires - la combinaison de la comptabilité générale, de la comptabilité analytique et de la comptabilité budgétaire.

CREATION SITE INTERNET A MORET-SUR-LOING :
Création de SITES INTERNET, développement de SITES WEB pour votre entreprise ou votre société. Pour créer un site sur mesure pour vendre en ligne ou présenter ses produits.
La conception Web englobe de nombreuses compétences et disciplines différentes dans la production et la maintenance de SITES WEB. Les différents domaines de la conception Web comprennent la conception graphique Web; conception d'interface; rédaction, y compris le code normalisé et les logiciels propriétaires; conception de l'expérience utilisateur; et l'optimisation des moteurs de recherche. Souvent, de nombreuses personnes travaillent en équipes couvrant différents aspects du processus de conception, bien que certains concepteurs les couvrent tous. Le terme conception de SITE WEB est normalement utilisé pour décrire le processus de conception relatif à la conception frontale (côté client) d'un SITE WEB, y compris l'écriture d'une majoration. La conception Web chevauche partiellement l'ingénierie Web dans le cadre plus large du développement Web. Les concepteurs de SITES INTERNET doivent être conscients de la facilité d'utilisation et, si leur rôle consiste à créer des balisages, ils doivent également être à jour avec les directives d'accessibilité du Web. En 1996, Microsoft a publié son premier navigateur compétitif, qui était complet avec ses propres caractéristiques et tags. C'était aussi le premier navigateur à supporter les feuilles de style, qui à l'époque était considérée comme une technique de création obscure. Le balisage HTML des tables était à l'origine destiné à l'affichage des données tabulaires. Cependant, les concepteurs ont rapidement réalisé le potentiel de l'utilisation de tables HTML pour créer les mises en page complexes à plusieurs colonnes qui n'étaient pas possibles autrement. À cette époque, le design et la bonne esthétique semblaient prendre le pas sur une bonne structure de balisage, et on accordait peu d'attention à la sémantique et à l'accessibilité du Web. Les sites HTML ont été limités dans leurs options de conception, d'autant plus avec les versions antérieures de HTML. Pour créer des conceptions complexes, de nombreux concepteurs de SITES INTERNET ont dû utiliser des structures de table complexes ou même utiliser des images .GIF d'espacement vierges pour empêcher les cellules de tableau vides de s'effondrer. CSS a été introduit en Décembre 1996 par le W3C pour soutenir la présentation et la mise en page. Cela a permis au code HTML d'être sémantique plutôt qu'à la fois sémantique et présentationnel, et d'améliorer l'accessibilité du web, voir la conception web sans tableur. En 1996, Flash (à l'origine connu sous le nom de FutureSplash) a été développé. À l'époque, l'outil de développement de contenu Flash était relativement simple, utilisant des outils de mise en page et de dessin de base, un précurseur limité à ActionScript et une chronologie, mais il permettait aux concepteurs Web de dépasser le HTML, les GIF animés et JavaScript. . Cependant, Flash ayant besoin d'un plug-in, de nombreux développeurs Web ont évité de l'utiliser par crainte de limiter leur part de marché en raison d'un manque de compatibilité. Au lieu de cela, les concepteurs sont revenus à des animations gif (si elles n'ont pas renoncé à l'utilisation de graphiques animés) et JavaScript pour les widgets. Mais les avantages de Flash l'ont rendu assez populaire parmi les marchés cibles spécifiques pour finalement se frayer un chemin jusqu'à la grande majorité des navigateurs, et assez puissant pour être utilisé pour développer des sites entiers.

SITES WEB statiques: page Web statique : un SITE WEB statique stocke un fichier unique pour chaque page d'un SITE INTERNET statique. Chaque fois que cette page est demandée, le même contenu est renvoyé. Ce contenu est créé une fois, lors de la conception du site. Il est généralement créé manuellement, bien que certains sites utilisent un processus de création automatisé, semblable à un SITE WEB dynamique, dont les résultats sont stockés à long terme en tant que pages complétées. Ces sites statiques créés automatiquement sont devenus plus populaires vers 2015, avec des générateurs tels que Jekyll et Adobe Muse. Les avantages d'un SITE INTERNET statique sont qu'ils étaient plus simples à héberger, car leur serveur n'avait besoin que de diffuser du contenu statique et non d'exécuter des scripts côté serveur. Cela nécessitait moins d'administration de serveur et avait moins de chance d'exposer les failles de sécurité. Ils pourraient également servir les pages plus rapidement, sur du matériel serveur à bas prix. Ces avantages sont devenus moins importants à mesure que l'hébergement Web à bas prix se développait pour offrir également des fonctions dynamiques, et que les serveurs virtuels offraient de hautes performances pour de courts intervalles à faible coût. Presque tous les SITES WEB ont un contenu statique, car les ressources de support telles que les images et les feuilles de style sont généralement statiques, même sur un SITE WEB avec des pages très dynamiques. Les SITES INTERNET dynamiques sont générés à la volée et utilisent la technologie côté serveur pour générer des pages Web. Ils extraient généralement leur contenu d'une ou plusieurs bases de données principales: certaines sont des requêtes de bases de données relationnelles pour interroger un catalogue ou synthétiser des informations numériques, d'autres peuvent utiliser une base de données de documents telle que MongoDB ou NoSQL pour stocker de plus grandes tels que des articles de blog ou des articles wiki.

RECHERCHE DE FINANCEMENT A MORET-SUR-LOING :
Recherche de fonds ou de CAPITAUX pour démarrer ou développer son entreprise ? Trouver des fonds ou le CAPITAL de départ est possible. L’association Eminence Grise vous aide par ses partenaires.
Une subvention est, en première approche, une aide financière, directe ou indirecte, allouée par une personne publique en vue de financer une activité d'intérêt général. Le bénéficiaire de la subvention peut être public ou privé, entreprise, association, ou personne, etc. La subvention peut porter sur un projet, sur un type de bien, sur une situation, etc. Les subventions sont aujourd'hui une question importante du débat public, même lorsque l'on écarte les questions d'usage immoral voire illégal des subventions (corruption, contrepartie pour un appui politique, détournement de fonds, etc.). Ce sont des sommes – en principe non remboursables – versées par une entité publique (l'État, une collectivité territoriale, ou un organisme public) à titre ponctuel ou reconductible en vue de concourir à la réalisation d'une finalité précise. Pour les bénéficiaires, elles peuvent être assimilées à des ressources stables voire aux CAPITAUX propres. On distingue :
Les subventions d'équipement, versées en vue de contribuer à l'acquisition d'une immobilisation
Les subventions d'exploitation, versées pour compenser en principe le manque à gagner résultant d'une contrainte imposée par la puissance publique Les subventions d'équilibre, versées aux entreprises publiques affectées par des conditions d'exploitation déficitaires. Les entreprises qui bénéficient d'une subvention pour le financement de l'acquisition d'une immobilisation ont le choix entre deux possibilités : soit d'enregistrer immédiatement le montant de la subvention en produits exceptionnels (compte 770), soit d'inscrire le montant en CAPITAUX propres (compte 13) et procéder à l’échelonnement de la subvention. Si l'entreprise a opté pour l'échelonnement de la subvention, il y a lieu de distinguer deux cas : si la subvention se rattache à bien non-amortissable (exemple : terrain) alors celle-ci est rapportée au résultat (par le compte 777 "quote-part des subventions virée au compte de résultat") par dixième par année (à défaut de clause d'inaliénabilité). En revanche, si la subvention se rattache à un bien amortissable alors celle-ci est rapportée au résultat des exercices au même rythme que les dotations aux amortissements. Dans le cas d'une cession du bien subventionné, il est nécessaire de rapporter immédiatement au compte de résultat le solde de la subvention. Le financement consiste à fournir des ressources financières, généralement sous forme d'argent, ou d'autres valeurs telles que l'effort ou le temps, pour financer un besoin, un programme et un projet, habituellement par une organisation ou une entreprise. Généralement, ce qui est utilisé lorsqu'une entreprise utilise des réserves internes pour satisfaire à ses besoins en liquidités, alors que le terme est utilisé après l'acquisition des CAPITAUX de sources externes. Les sources de financement comprennent le crédit, le CAPITAL de risque, les dons, les subventions, l'épargne, les subventions et les impôts. Les financements tels que les dons, les subventions et les subventions qui n'ont pas d'exigence directe pour le retour sur investissement sont connus comme un «financement souple» ou un «financement participatif». Financement qui facilite l'échange de participations dans une entreprise pour un investissement en CAPITAL par le biais d'un portail de financement en ligne selon le Jumpstart Notre Entreprises Startups Act (alternativement, la «Loi JOBS de 2012») (États-Unis) est connu sous le nom crowdfunding équité. Les fonds peuvent être alloués à des fins à court ou à long terme. En économie, les fonds sont injectés sur le marché en tant que CAPITAL par les prêteurs et pris en charge par les emprunteurs. Il y a deux façons dont le CAPITAL peut se retrouver chez l'emprunteur. Le prêteur peut prêter le CAPITAL à un intermédiaire financier contre des intérêts. Ces intermédiaires financiers réinvestissent ensuite l'argent à un taux plus élevé. L'utilisation d'intermédiaires financiers pour financer des opérations est appelée financement indirect. Le prêteur peut également aller sur les marchés financiers pour prêter directement à un emprunteur. Cette méthode est appelée finance directe.

But du financement : Financement de la recherche -Il est utilisé pour la recherche, dans les domaines de la technologie ou des sciences sociales. Le financement de la recherche peut être divisé en commercial et non commercial. Les départements de recherche et de développement d'une société fournissent normalement un financement de recherche commerciale. Attendu que le financement de la recherche non commerciale provient d'organismes de bienfaisance, de conseils de recherche ou d'organismes gouvernementaux. Les organisations qui ont besoin d'un tel financement doivent normalement passer par des sélections compétitives. Seuls ceux qui ont le plus de potentiel seraient choisis. Le financement est essentiel pour assurer la durabilité de certains projets.

CONSEIL, COACH, CONSULTANT A MORET-SUR-LOING :
Recherche CONSULTANT, CONSEILLER, FORMATEUR, STRATEGE, COACH, pour agir dans l’entreprise ? Aide à la CREATION DE SOCIETE (ou d’entreprises), de l’entreprise indépendante à la structure importante, votre CONSEILLER PERSONNEL grâce à notre association pour la création d’entreprise. Les consultants en gestion n'ont aucune obligation légale d'avoir des qualifications. Il appartient à l'acheteur de ces services de décider qui ils embauchent. Les fonctions des services de CONSEIL sont généralement réparties en huit catégories de tâches. Les consultants peuvent servir de ponts pour l'information et le savoir, et les consultants externes peuvent fournir ces services de transition plus économiquement que les entreprises clientes elles-mêmes. Marvin Bower, le directeur à long terme de McKinsey, a mentionné les avantages de l'externalité d'un consultant, qu'ils ont une expérience variée en dehors de la société cliente. Les consultants ont des compétences spécialisées dans les tâches qui impliquent des coûts élevés de coordination interne pour les clients, tels que des changements à l'échelle de l'organisation ou la mise en œuvre de la technologie de l'information. En outre, en raison des économies d'échelle, leur concentration et leur expérience dans la collecte d'informations dans le monde entier et dans l'ensemble des industries rendent leur recherche d'information moins coûteuse que pour les clients. En général, différentes approches de la consultation peuvent être considérées comme se situant quelque part le long d'un continuum, avec une approche «experte» ou prescriptive à une extrémité, et une approche facilitatrice à l'autre. Dans l'approche de l'expert, le consultant joue le rôle d'expert et fournit des CONSEILS d'expert ou de l'aide au client, par rapport à l'approche de facilitation, avec moins de participation et moins de collaborations avec le (s) client (s). Avec une approche de facilitation, le consultant se concentre moins sur des connaissances spécifiques ou techniques d'experts, et plus sur le processus de consultation lui-même. En raison de cette focalisation sur le processus, une approche de facilitation est aussi souvent appelée «consultation de processus», Edgar Schein étant considéré en Amérique comme le praticien le plus connu. Les firmes de consultants énumérées ci-dessus se rapprochent davantage de l'approche experte de ce continuum. De nombreux cabinets de CONSEIL sont organisés en une matrice structurée, où un «axe» décrit une fonction ou un type de CONSEIL: stratégie, opérations, technologie, direction, amélioration des processus, gestion des talents, ventes, etc. un secteur d'activité: par exemple, le pétrole et le gaz, le commerce de détail et l'automobile. Ensemble, ils forment une matrice, les consultants occupant une ou plusieurs «cellules» dans la matrice. Par exemple, un consultant peut se spécialiser dans les opérations pour le secteur de la vente au détail, et un autre peut se concentrer sur l'amélioration des processus dans l'industrie pétrolière et gazière en aval. Le CONSEIL en gestion se réfère généralement à la prestation de services aux entreprises, mais il existe de nombreuses spécialités telles que la gestion stratégique, le CONSEIL en technologies de l'information, le CONSEIL en ressources humaines, le CONSEIL financier, le CONSEIL en management, la conception, le management, dont beaucoup se chevauchent, et dont la plupart sont offerts par les grandes sociétés de CONSEIL diversifiées. Les sociétés de CONSEIL dites "de boutique", cependant, sont de plus petites organisations se concentrant sur quelques-unes de ces spécialités. Une société de CONSEIL ou cabinet de consulting est une entreprise qui délivre des avis ou des recommandations sur ce qu'il convient de faire dans une organisation pour en améliorer un aspect. Les services de ces sociétés visent à améliorer le fonctionnement et la performance, actuels ou futurs, d'une organisation publique ou privée : entreprise, association, ministère, collectivité territoriale, syndicat, etc. Les sociétés de CONSEIL, appelés cabinets ou firmes, assistent les administrateurs des entreprises en leurs fournissant des experts-CONSEIL, également appelés consultants ou CONSEILlers, généralement formés au management dans les écoles de commerce.

AGENCE DE COMMUNICATION A MORET-SUR-LOING :
Recherche spécialiste de la COMMUNICATION, une agence de COMMUNICATION, un FORMATEUR en COMMUNICATION, pour agir dans l’entreprise ? Aide à la COMMUNICATION, de l’entreprise indépendante à la structure importante, votre CONSEILLER en COMMUNICATION, grâce à notre association Eminence Grise. Créer un logo, une identité visuelle une charte graphique… Une agence de communication ou agence de publicité est une société chargée d'élaborer la communication interne et externe d'une entreprise, collectivité, association... Elle a deux objectifs : le recrutement de nouveaux acheteurs et la fidélisation des acheteurs acquis. Elle revêt différentes formes : offres financières (prix spécial, vente en lot, quantité en plus, couponing et offre de remboursement) ou offres « dotation » (prime directe, prime différée, prime auto-payante, jeu, concours).

Au-delà de ces deux objectifs principaux, un usage intensif des outils de la promotion des ventes pour des questions liées au sur-stock a été entrepris depuis les années 1990. Ainsi, la plupart des enseignes de distribution souffrent aujourd'hui de ne plus pouvoir vendre hors promotion. En effet, la réglementation française interdit toutes formes de vente en dessous du prix de revient du produit en dehors des périodes légales de soldes. Ainsi, les distributeurs se doivent de gérer leur stock au plus près par d'autres moyens d'écoulement. Les relations publiques se définissent de façon très large, comme un ensemble de techniques de communication destinées à développer une relation de confiance, d’estime et d’adhésion entre une entreprise, une marque et de multiples publics : consommateurs, distributeurs, leaders d’opinion, pouvoirs publics et plus largement opinion publique. Les relations presse consistent en une communication par l’intermédiaire de la presse écrite et audiovisuelle. Le questionnement qui précède toute stratégie de communication est le suivant :
QUOI : quel produit, service, action, que veut-on promouvoir ?
POURQUOI : quels sont les objectifs ? (type d'objectifs : de notoriété, d'image, de comportement, d'information)
A QUI : auprès de quelles cibles? (Définition des cibles, et de leurs freins et motivations.)
COMBIEN : quel budget est-il alloué ?
COMMENT : par quels moyens - adaptés à chaque cible, et en fonction du budget
QUAND : selon quel planning
DE QUI : qui est le porte-parole des messages de l'organisation ?
Différentes étapes de la stratégie de Communication :
L'analyse marketing de l'entreprise (sa culture, ses valeurs, sa place sur le marché) et du produit, de la marque, du contexte concurrentiel, des besoins exprimés ou à susciter, des méthodes de fabrication… aboutit à un positionnement du produit.
Élaboration des différentes actions de création en fonction des cibles retenues et du positionnement : axes et thèmes des messages ; visuels, symbole interne : intranet, presse d'entreprise…). Après avoir défini le rôle de la communication dans la stratégie marketing, il est nécessaire de centrer les objectifs sur l’essentiel afin de ne pas se disperser. Il s’agit, en outre, d’inscrire ces objectifs dans la durée et d’avoir une approche globale de la communication. C’est-à-dire, de veiller à la complémentarité des programmes d’actions qui constituent le mix de communication. Les trois principales catégories d’objectifs de communication correspondent à la hiérarchie des effets définis par le modèle AIDA. Ils peuvent être schématisés comme suit : Les objectifs cognitifs ("faire connaître") : ils touchent la notoriété, l'information sur l'entreprise, la collectivité ou l'entité qui communique (annonceur). Les objectifs affectifs : ils touchent l'image de l'annonceur. On les appelle aussi "objectifs d'image". Leur finalité est de "faire aimer" un produit, un service, ou autre, de le rendre attractif. Les objectifs conatifs : ce sont les objectifs comportementaux. Comment faire déplacer dans un centre commercial par exemple, comment inciter à la consommation. Ils sont en rapport direct avec le vécu personnel du consommateur…
Les cibles de communication se définissent comme les groupes des personnes visées par une action de communication. À chaque cible correspond un moyen d'action, mais les mêmes moyens d'actions peuvent s'adresser à plusieurs cibles différentes, si la teneur du message diffère afin de correspondre précisément à la cible visée. La stratégie de communication détermine les différentes cibles comme faisant partie d'un schéma de type merchandising - à savoir tous les canaux concernés par l'action mise en œuvre. Il existe des cibles directes (le consommateur) et des cibles indirectes (le distributeur, le prescripteur, le leader d'opinion...).

ASSISTANCE A LA CREATION D’ENTREPRISES A MORET-SUR-LOING :
Audit de CREATION D’ENTREPRISES. Evaluez votre projet de création de SOCIETE gratuitement grâce à nos experts d’entreprises. Le dispositif global d’aide à la création ou à la reprise d’entreprise géré par le ministère chargé du Travail regroupe un ensemble de mesures : une mesure d’exonération de cotisations sociales ; l’attribution de chéquiers-conseils ; et, pour certains bénéficiaires, une aide financière et des mesures d’accompagnement et de suivi personnalisé (dispositif NACRE). L'ACCRE permet une exonération de cotisations sociales pendant 12 mois (cotisations d'assurance-maladie, maternité, invalidité, décès, prestations familiales, retraite de base) dans la limite de 120 % du SMIC (19 656 € pour 2011). Au-delà, seul le complément est soumis à cotisations. L'aide concerne les demandeurs d'emploi indemnisés. Les cotisations CSG-CRDS et retraite complémentaire demeurent dues. La demande de l'ACCRE doit être effectuée dans les 45 jours après la déclaration de création d'entreprise, sous peine d'en perdre le bénéfice. Les personnes qui créent ou reprennent une entreprise peuvent bénéficier de l'ACCRE si elles exercent effectivement le contrôle de leur entreprise. Les entrepreneurs en SCOP peuvent en bénéficier collectivement (plusieurs personnes peuvent obtenir séparément l'aide pour un seul et même projet), aux conditions suivantes : - qu'ils détiennent collectivement plus de 50 % du capital, - qu'un ou plusieurs d'entre eux aient la qualité de dirigeant, - et que chaque demandeur détienne au moins 1/10e de la fraction du capital détenue par la personne qui possède la plus forte. Ex. : le « plus grand associé » détient 50 % des parts sociales, chaque bénéficiaire doit détenir au moins 5 % des parts. Le démarrage en EURL, puis un basculement en SARL SCOP pose problème, car il y aura difficulté de maintien de 50 % de parts sociales (même si le droit de vote n'est pas lié aux parts sociales). Le dossier ACCRE doit être déposé auprès du CFE en même temps que la déclaration de création ou de reprise d'entreprise. Pour obtenir le versement de l'ARCE, il faut fournir à Pole Emploi l'attestation d'admission au bénéfice de l'ACCRE adressée par l'URSSAF sous 1 mois. En cas de défaut, il suffit de faire une déclaration sur l'honneur de l'absence de notification. Une coopérative d'activités et d'emploi (CAE - on parle aussi de coopérative d’activités ou coopérative d'entrepreneurs), telle que définie par la loi sur l'économie sociale et solidaire de juillet 20141 est, en France, une structure permettant la création et le développement d'activités économiques par des entrepreneurs (personnes physiques). Les CAE proposent une alternative à la création d'entreprise classique à toute personne souhaitant se mettre à son compte pour vivre de son savoir-faire, tout en bénéficiant de droits sociaux, en étant accompagnée et en mutualisant des ressources (accompagnement, comptabilité, etc.). Les entrepreneurs sont accompagnés par la structure pour trois étapes : tester leur activité, dans le cadre d'un contrat d'appui au projet d'entreprise (CAPE) ; devenir salarié de la coopérative sous le statut d'entrepreneur-salarié (par un contrat à durée indéterminée, puis un contrat d'« entrepreneur salarié associé » au 1er janvier 2015) ; enfin de participer au fonctionnement de la coopérative en devenant associé (sociétariat). La coopérative d'activité et d'emploi peut avoir pour forme légale soit une SOCIETE coopérative et participative (SCOP), soit une SOCIETE coopérative d'intérêt collectif (SCIC), soit une SOCIETE coopérative à responsabilité limitée (SCRL). Les coopératives d'activités et d'emploi font partie de l'économie sociale et solidaire. Elles représentent, 6500 salariés et 1500 personnes en accompagnement, et 100 millions d'euros de chiffre d'affaires cumulé (2012). La création d'entreprise est l'activité qui consiste à rassembler divers facteurs de production, produisant pour la vente de biens ou services et distribuant des revenus en contrepartie de l'utilisation des facteurs. En 2010, selon l'INSEE 622 000 entreprises sont créées dont la moitié sous le statut d'auto-entrepreneur, soit 7 % de plus qu'en 2009. Dans la plupart des pays francophones, il existe des organismes chargés d'aider les créateurs d'entreprise. Ils diffusent des informations utiles sur leurs sites internet : en France : Agence France Entrepreneur (anciennement « Agence Pour la Création d'Entreprises ») ; Chambre de commerce et d'industrie en France : réseau qui propose des conseils personnalisés et de l'accompagnement dans le cadre d'Entreprendre en France. L'Union européenne a demandé aux États-membres de mettre en place des guichets d'entreprises afin qu'ils s'acquittent de leur devoir d'information, l'objectif principal étant la création pour chaque pays d'un portail d’accès à l’usage des entreprises en vue de remplir l'ensemble des formalités administratives. De plus en plus d'établissements français d'enseignement supérieur, grandes écoles de commerce (HEC, ESSEC, ESCP) ou d'ingénieurs (École polytechnique, Institut d'Optique Graduate School, École nationale supérieure des mines d'Alès, ENSIIE, Telecom SudParis, ou encore Arts et Métiers ParisTech) proposent des dispositifs en développement (2014) de création d'entreprise. Ceci comprend des cours spécifiques, des animations, voire la disposition d'un incubateur ou encore d'un réseau d'alumni business angels. Créer une entreprise nécessite de faire aboutir différentes étapes : Trouver une idée à partir de vos atouts, vos intérêts, vos goûts et motivations ainsi que les grandes tendances. Il n'est pas forcément obligatoire de trouver une idée innovante pour réussir un projet de création d'entreprise : Une grande majorité des CREATIONS D’ENTREPRISES qui réussissent sont la copie de business existants.

MORET SUR LOING
Région : Île-de-France
Département : Seine-et-Marne
Arrondissement : Fontainebleau
Canton : Montereau-Fault-Yonne
Intercommunalité : Communauté de communes Moret Seine et Loing
Commune Moret-Loing-et-Orvanne
Statut Ancienne commune
Code postal : 77250
Code commune : 77316
Vous trouverez ici des avocats, comptables, investisseurs, conseillers, consultant, coach...
Gentilé : Morétains, Morétaines
Création de sites Internet, sites Web, développement et référencement. 4 305 hab. (2012)
Densité : 871 hab./km2
CONSEIL ET ASSISTANCE POUR LA CREATION D’ENTREPRISES
Coordonnées : 48° 22' 28- nord, 2° 48' 54- est
Altitude : Min. 45 m
Max. 98 m
Superficie : 4,94 km2

SITE INTERNET : http://www.ville-moret-sur-loing.com

Moret-sur-Loing est une ancienne commune française idéale pour créer et développer son entreprise. Vous y trouverez des conseils, consultants, coach, avocats, comptables... située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France. Ses habitants sont appelés les Morétain(ne)s. Elle s'est regroupée le 1er janvier 2015 avec Écuelles, pour former la commune nouvelle d'Orvanne, puis par une série de nouvelles fusions en 2016 et 2017 (avec Veneux-les-Sablons) la commune actuelle de Moret-Loing-et-Orvanne. Moret-sur-Loing est une commune française idéale pour créer et développer son entreprise. Vous y trouverez des conseils, consultants, coach, avocats, comptables..., située dans le département de Seine-et-Marne et la région Île-de-France. Ses habitants sont appelés les Morétains. Les légions de César, parait-il, la traversèrent. Dès 850, le nom de Moret apparait dans les parchemins, pour une assemblée d'évêques. En 1076, la cité entre dans le Domaine Royal. Pendant plus de 3 siècles Moret est la résidence des Rois de France. Sully, Henri IV, d'Artagnan et Fouquet, Marie Leczinska, Napoléon, nombre d'hommes politiques, Sisley et ses amis y résidèrent. Depuis 1638, est fabriqué au Couvent ayant abrité la Mauresse (une des enigmes de l'Histoire de France) le plus ancien bonbon de France : le sucre d'orge En 1942, le Maquis du Calvaire fut le premier de France. Un vainqueur du Tour de France, René Pottier et un champion olympique, François Xavier Lesage y naquirent. Localisation : Moret-sur-Loing est située en lisière de la forêt de Fontainebleau, aux bords du Loing et à proximité du confluent de la Seine. L'Orvanne et le Lunain serpentent dans les alentours, non loin du canal du Loing, creusé pour faciliter la navigation fluviale. Voies de communication et transports : La ville est desservie par la gare de Moret - Veneux-les-Sablons. Histoire : Moret est une petite cité médiévale de 4 500 habitants environ dont les origines semblent remonter à l'époque gallo-romaine. Elle prend de l'importance (stratégique notamment) en 1081 en entrant dans le domaine royal. D'intéressants vestiges (portes et donjon du xiie siècle entre autres) font de cette antique cité une halte sinon indispensable, du moins fort appréciée.

La commune s'est transformée le 1er janvier 2015 en commune déléguée de la commune nouvelle d'Orvanne,3puis, le 1er janvier 2016, de Moret-Loing-et-Orvanne, qui regroupe les anciennes communes de Moret-sur-Loing, Écuelles, Épisy et Montarlot. La ville est frappée par des inondations d'une intensité rare les 1er et 2 juin 2016 ; le niveau des eaux dépasse les crues historiques de 1910 et de 1770. Politique et administration : Rattachements administratifs et électoraux. La commune était historiquement le chef-lieu du canton de Moret-sur-Loing. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, Moret-sur-Loing fait désormais partie du canton de Montereau-Fault-Yonne. Monuments médiévaux : L'église Notre-Dame vu du Loing. Moret a conservé une grande partie de ses fortifications datant des xiie et xve siècles. À cette époque, la ville était articulée autour des éléments suivants : Une enceinte fortifiée en demi-lune, face au Loing, dont il reste de nombreux éléments (15 à 20 m de haut, plus de 2 m d'épaisseur).
Trois portes : la porte de Bourgogne, qui verrouille l'accès par le Loing face à la Bourgogne, la porte de Samois ou de Paris (xve siècle), en direction de Fontainebleau, la porte de Grez/Orléans, vers la forteresse de Grez (contrairement aux deux autres, il n'en reste plus aucune trace aujourd'hui). L'église Notre-Dame, de style gothique (xiie/xve). Le donjon du château de Moret, xiie siècle (partiellement détruit à la Révolution et transformé au cours de xixe siècle). Le prieuré de Pont-Loup (nom qui veut dire « pont sur le Loing »), la plus ancienne construction encore existante de Moret. Le pont sur le Loing datant du xiie siècle (mais le folklore local veut que Jules César en ait construit le premier avatar) et élargi au xixe siècle. L'ancienne forteresse sur la rive droite du Loing (vestiges), qui gardait l'autre extrémité du pont. Monuments médiévaux. L'église Notre-Dame. Moret a conservé une grande partie de ses fortifications datant des xiie et xve siècles. À cette époque, la ville était articulée autour des éléments suivants : Une enceinte fortifiée en demi-lune, face au Loing, dont il reste de nombreux éléments (15 à 20 m de haut, plus de 2 m d'épaisseur). Trois portes : la porte de Bourgogne, qui verrouille l'accès par le Loing face à la Bourgogne, la porte de Samois ou de Paris (xve siècle), en direction de Fontainebleau, la porte de Grez/Orléans, vers la forteresse de Grez (contrairement aux deux autres, il n'en reste plus aucune trace aujourd'hui). L'église Notre-Dame, de style gothique (xiie/xve). Le donjon du château de Moret, xiie siècle (partiellement détruit à la Révolution et transformé au cours de xixe siècle). Le prieuré de Pont-Loup (nom qui veut dire « pont sur le Loing »), la plus ancienne construction encore existante de Moret. Le pont sur le Loing datant du xiie siècle (mais le folklore local veut que Jules César en ait construit le premier avatar) et élargi au xixe siècle. L'ancienne forteresse sur la rive droite du Loing (vestiges), qui gardait l'autre extrémité du pont. Le plan de la ville actuelle est encore fortement marqué par cette époque. De nombreuses caves médiévales (p.e. Rue Grande 35 et Logis Saint-Jacques).

AUTRES VILLES VOISINES POUR CREER SA SOCIETE :
CHAMPAGNE SUR SEINE 77430
ECUELLES 77250
EPISY 77250
LA CELLE SUR SEINE 77670
MONTARLOT 77250
SAINT MAMMES 77670
THOMERY 77810
VENEUX LES SABLONS 77250
VERNOU LA CELLE SUR SEINE 77670