Bienvenue chez Eminence Grise, l’Association pour la création et le développement d’entreprises. Nos adhérents , vous proposent leur aide. Cliquez sur l’icône de votre besoin et recevez gratuitement jusqu’à trois propositions par métier.

Si vous le souhaitez nos experts peuvent étudier votre projet afin d’envisager les forces et les autres points à étudier.

Cliquez sur l’icône puis
remplir le formulaire > >

Création et développement d’entreprise à Etampes


AVOCAT A ETAMPES :
Recherche AVOCAT pour les affaires ? Trouver un cabinet d’AVOCATS pour créer les statuts de société ? Tout au long de son exercice professionnel, l'AVOCAT français est soumis à une déontologie aussi détaillée que stricte, décrite notamment par le Règlement Intérieur National ou RIN12, qui est le code de déontologie des AVOCATS. Les missions de l'AVOCAT sont variées. Outre le conseil et la défense judiciaire, l'AVOCAT peut également exercer comme conciliateur ou médiateur en résolution de litiges qui pourra être sollicité au magistrat responsable de l'instance comme prévu aux dispositions de l'article 127 du code de procédure civile. Hormis l'aide juridictionnelle, prise en charge par l'État, qui permet aux justiciables (sous certaines conditions, notamment de ressources) d'être assistés et/ou représentés en justice gratuitement (aide juridictionnelle totale) ou à moindre coût (aide juridictionnelle partielle), l'AVOCAT perçoit des honoraires. Il en existe de trois sortes : le premier est calculé en fonction du nombre d'heures consacrées au traitement de l'affaire ; le deuxième est calculé de manière forfaitaire, quel que soit le temps consacré au traitement de l'affaire ; le troisième est calculé en fonction du résultat (par exemple, un certain pourcentage de la somme allouée par une décision de justice). En France il n'est pas possible de convenir d'un honoraire exclusivement dépendant du résultat, de sorte qu'il faudra que l'honoraire de résultat vienne en complément d'un honoraire au temps passé ou forfaitaire. Il sera enfin utilement précisé que les honoraires des AVOCATS sont libres. Le nombre d'AVOCATS a crû de plus de 42 % en France de 2002 à 2012. On dénombre 56 176 AVOCATS en France au 1er janvier 2012. Il y a, en France, 86 AVOCATS pour 100 000 habitants, en moyenne ; plus d'un AVOCAT sur deux est une femme. Un AVOCAT est une personne qui pratique le droit, en tant qu'AVOCAT, AVOCAT, conseiller, et non en tant que juriste ou conseiller juridique. Travailler en tant qu'AVOCAT implique l'application pratique de théories et de connaissances juridiques abstraites pour résoudre des problèmes individualisés spécifiques, ou pour promouvoir les intérêts de ceux qui engagent des AVOCATS pour fournir des services juridiques. Le rôle de l'AVOCAT varie considérablement d'une juridiction à l'autre, et il ne peut donc être traité ici que dans les termes les plus généraux. En pratique, les juridictions juridiques exercent leur droit de déterminer qui est reconnu comme étant un AVOCAT. Par conséquent, le sens du terme «AVOCAT» peut varier d'un endroit à l'autre.
En Australie, le terme «AVOCAT» désigne à la fois les AVOCATS et les avoués (que ce soit en pratique privée ou en tant que juriste d'entreprise).
Au Canada, le mot «AVOCAT» ne désigne que les personnes qui ont été admises au barreau ou, au Québec, les notaires de droit civil. Les AVOCATS de common law au Canada sont officiellement et proprement appelés «barristers and solicitors», mais ils ne devraient pas être appelés «AVOCATS», puisque ce terme a une signification différente dans l'usage canadien. Cependant, au Québec, les AVOCATS de droit civil (ou AVOCATS en français) s'appellent souvent «AVOCAT» et parfois «AVOCAT et AVOCAT» en anglais, et tous les AVOCATS au Québec, ou AVOCATS du reste du Canada lorsqu'ils pratiquent en français, sont adressés avec le titre honorifique, "Moi." ou "Maître".
En Angleterre et au Pays de Galles, le terme «AVOCAT» désigne les personnes exerçant des activités juridiques réservées et non réservées, telles que les AVOCATS, les AVOCATS, les AVOCATS, les AVOCATS étrangers, les conseils en brevets, les mandataires, les notaires, les commissaires pour les serments, les conseillers en immigration et les services de gestion des réclamations. La loi de 2007 sur les services juridiques définit les «activités légales» qui ne peuvent être exercées que par une personne habilitée à le faire en vertu de la loi. «AVOCAT» n'est pas un titre protégé. En Inde, le terme «AVOCAT» est souvent utilisé familièrement, mais le terme officiel est «AVOCAT» tel que prescrit par la Advocates Act, 1961. En Écosse, le mot «AVOCAT» fait référence à un groupe plus spécifique de personnes ayant reçu une formation juridique. Il comprend spécifiquement les AVOCATS et les AVOCATS. Dans un sens générique, il peut également inclure des juges et du personnel de soutien formé par le droit. Aux États-Unis, le terme désigne généralement les AVOCATS qui peuvent pratiquer le droit. Il n'est jamais utilisé pour désigner des agents de brevets ou des parajuristes. En fait, il existe des restrictions réglementaires pour les non-juristes comme les parajuristes qui pratiquent le droit. D'autres nations ont tendance à avoir des termes comparables pour le concept analogue.

COMPTABLE A ETAMPES :
Recherche COMPTABLE pour gérer sa compta et produire son bilan de fin d’année ? Trouver un cabinet COMPTABLE vous assister dans la gestion de votre société ? C'est la comptabilité des petites unités économiques. Son objectif est de fournir des informations qui seront utilisées dans la prise de décision. Dans le microcontabilidad distingue une comptabilité publique, exécutée par les différentes administrations publiques et une comptabilité privée, orientée à l'entreprise. Au sein de la comptabilité d'entreprise, les utilisateurs de l'information COMPTABLE peuvent être divisés en deux utilisateurs, internes et externes. Le groupe d'utilisateurs internes comprend toutes les personnes ou organismes qui utilisent les informations provenant de l'entreprise pour prendre les décisions appropriées dans le sens de la même chose. D'autre part, les utilisateurs externes utilisent la comptabilité pour la gestion de l'objet de l'information de la société, et incluent toutes les entités qui ne participent pas à la gestion, tels que les actionnaires, créanciers, prêteurs, clients, investisseurs, employés et administration publique. , en particulier l'administration fiscale, et qui ont essentiellement besoin de l'information COMPTABLE pour prendre également des décisions et contrôler l'entreprise à partir de plusieurs points de vue. En fonction des utilisateurs de la comptabilité, une distinction est faite entre la comptabilité financière et la gestion ou la comptabilité de gestion:
Comptabilité financière (externe): fournit les informations essentielles sur le fonctionnement et la situation financière de l'entreprise à tous les agents économiques intéressés (clients, investisseurs, fournisseurs, administrations publiques, etc.). La législation de la plupart des pays réglemente les règles de la comptabilité financière pour homogénéiser les informations obtenues et lui donner une plus grande fiabilité et comparabilité. La comptabilité financière a généralement peu de détails car elle contient une information très agrégée. Comptabilité de gestion ou comptabilité de gestion (interne): qui inclut la comptabilité analytique. La comptabilité est-elle développée à des fins internes ou d'autoconsommation dans l'entreprise elle-même et sert à calculer les coûts, économiques et productifs au sein de l'entreprise qui serviront à prendre des décisions concernant la production, l'organisation, le marketing, etc. . Elle se caractérise par une plus grande flexibilité, puisqu'elle repose sur l'autorégulation, elle est soumise uniquement aux règles que l'entreprise impose elle-même et non aux normes légales, elle est généralement plus détaillée que la comptabilité financière et plus immédiate, car Cela doit servir à des décisions très proches. Pour sa part, la comptabilité analytique est un outil très utile pour l'utilisation interne des chefs d'entreprise pour le développement des fonctions de planification, de contrôle et de décision6. En résumé, la comptabilité analytique est un outil très utile pour la gestion de l'entreprise, et peut avoir un impact très important sur le processus de prise de décision stratégique. D'autre part, la comptabilité financière est très importante car elle a pour objectif de fournir des informations à des personnes ou des entités extérieures à l'entreprise sur sa situation, l'administration publique, les investisseurs, les entités de gouvernance du marché, etc. L'actif est l'ensemble des biens (éléments matériels) et des droits (éléments intangibles) économiquement contrôlés par l'entreprise, dérivés des relations juridiques de propriété, de possession, d'utilisation, de crédit, etc. Qui est divisé en courant, fixe et différé.

Actifs courants ou courants: cet actif liquide est-il disponible à la date de clôture de l'exercice ou convertible en argent dans les douze mois suivants? De plus, les actifs à court terme sont considérés comme des actifs affectés à l'annulation d'un passif à court terme, ou évitent les déboursés au cours de l'année. Avec une plus grande précision terminologique, on pourrait dire que «l'actif à court terme» ou «actif à court terme» fait référence aux ressources de l'entité qui ont un chiffre d'affaires ou une mobilité élevés. Les composantes de base des actifs courants sont les stocks, les débiteurs, les placements financiers à court terme et la trésorerie. Actifs immobilisés ou actifs non courants: actifs qui ne changent pas au cours du cycle d'exploitation de la société (ou de l'exercice). Par exemple, le bâtiment où une usine fabrique ses produits est une immobilisation car il reste dans l'entreprise tout au long du processus de fabrication et de vente des produits. Le même bien peut avoir une nature différente selon l'entreprise en question, par exemple, un ordinateur pour une banque est un élément de ses immobilisations car il reste plusieurs années dans l'entreprise tout au long du processus de fabrication; Au contraire, un ordinateur, pour une entreprise vouée à la vente de matériel informatique, est un produit encadré à l'intérieur de la marchandise et non dans ses immobilisations. Cependant, les ordinateurs que cette entreprise utilise pour réaliser son système de comptabilité, par exemple, ont la nature d'actifs fixes. Actif différé: Le solde des comptes d'actifs différés est constitué des dépenses payées d'avance, sur lesquelles on a le droit de recevoir un service utilisable, à la fois pour la même période et pour les années subséquentes.

CREATION SITE INTERNET A ETAMPES :
Création de SITES INTERNET, développement de SITES WEB pour votre entreprise ou votre société. Pour créer un site sur mesure pour vendre en ligne ou présenter ses produits.
La conception Web englobe de nombreuses compétences et disciplines différentes dans la production et la maintenance de SITES WEB. Les différents domaines de la conception Web comprennent la conception graphique Web; conception d'interface; rédaction, y compris le code normalisé et les logiciels propriétaires; conception de l'expérience utilisateur; et l'optimisation des moteurs de recherche. Souvent, de nombreuses personnes travaillent en équipes couvrant différents aspects du processus de conception, bien que certains concepteurs les couvrent tous. Le terme conception de SITE WEB est normalement utilisé pour décrire le processus de conception relatif à la conception frontale (côté client) d'un SITE WEB, y compris l'écriture d'une majoration. La conception Web chevauche partiellement l'ingénierie Web dans le cadre plus large du développement Web. Les concepteurs de SITES INTERNET doivent être conscients de la facilité d'utilisation et, si leur rôle consiste à créer des balisages, ils doivent également être à jour avec les directives d'accessibilité du Web. En 1996, Microsoft a publié son premier navigateur compétitif, qui était complet avec ses propres caractéristiques et tags. C'était aussi le premier navigateur à supporter les feuilles de style, qui à l'époque était considérée comme une technique de création obscure. Le balisage HTML des tables était à l'origine destiné à l'affichage des données tabulaires. Cependant, les concepteurs ont rapidement réalisé le potentiel de l'utilisation de tables HTML pour créer les mises en page complexes à plusieurs colonnes qui n'étaient pas possibles autrement. À cette époque, le design et la bonne esthétique semblaient prendre le pas sur une bonne structure de balisage, et on accordait peu d'attention à la sémantique et à l'accessibilité du Web. Les sites HTML ont été limités dans leurs options de conception, d'autant plus avec les versions antérieures de HTML. Pour créer des conceptions complexes, de nombreux concepteurs de SITES INTERNET ont dû utiliser des structures de table complexes ou même utiliser des images .GIF d'espacement vierges pour empêcher les cellules de tableau vides de s'effondrer. CSS a été introduit en Décembre 1996 par le W3C pour soutenir la présentation et la mise en page. Cela a permis au code HTML d'être sémantique plutôt qu'à la fois sémantique et présentationnel, et d'améliorer l'accessibilité du web, voir la conception web sans tableur. En 1996, Flash (à l'origine connu sous le nom de FutureSplash) a été développé. À l'époque, l'outil de développement de contenu Flash était relativement simple, utilisant des outils de mise en page et de dessin de base, un précurseur limité à ActionScript et une chronologie, mais il permettait aux concepteurs Web de dépasser le HTML, les GIF animés et JavaScript. . Cependant, Flash ayant besoin d'un plug-in, de nombreux développeurs Web ont évité de l'utiliser par crainte de limiter leur part de marché en raison d'un manque de compatibilité. Au lieu de cela, les concepteurs sont revenus à des animations gif (si elles n'ont pas renoncé à l'utilisation de graphiques animés) et JavaScript pour les widgets. Mais les avantages de Flash l'ont rendu assez populaire parmi les marchés cibles spécifiques pour finalement se frayer un chemin jusqu'à la grande majorité des navigateurs, et assez puissant pour être utilisé pour développer des sites entiers.

SITES WEB statiques: page Web statique : un SITE WEB statique stocke un fichier unique pour chaque page d'un SITE INTERNET statique. Chaque fois que cette page est demandée, le même contenu est renvoyé. Ce contenu est créé une fois, lors de la conception du site. Il est généralement créé manuellement, bien que certains sites utilisent un processus de création automatisé, semblable à un SITE WEB dynamique, dont les résultats sont stockés à long terme en tant que pages complétées. Ces sites statiques créés automatiquement sont devenus plus populaires vers 2015, avec des générateurs tels que Jekyll et Adobe Muse. Les avantages d'un SITE INTERNET statique sont qu'ils étaient plus simples à héberger, car leur serveur n'avait besoin que de diffuser du contenu statique et non d'exécuter des scripts côté serveur. Cela nécessitait moins d'administration de serveur et avait moins de chance d'exposer les failles de sécurité. Ils pourraient également servir les pages plus rapidement, sur du matériel serveur à bas prix. Ces avantages sont devenus moins importants à mesure que l'hébergement Web à bas prix se développait pour offrir également des fonctions dynamiques, et que les serveurs virtuels offraient de hautes performances pour de courts intervalles à faible coût. Presque tous les SITES WEB ont un contenu statique, car les ressources de support telles que les images et les feuilles de style sont généralement statiques, même sur un SITE WEB avec des pages très dynamiques. Les SITES INTERNET dynamiques sont générés à la volée et utilisent la technologie côté serveur pour générer des pages Web. Ils extraient généralement leur contenu d'une ou plusieurs bases de données principales: certaines sont des requêtes de bases de données relationnelles pour interroger un catalogue ou synthétiser des informations numériques, d'autres peuvent utiliser une base de données de documents telle que MongoDB ou NoSQL pour stocker de plus grandes tels que des articles de blog ou des articles wiki.

RECHERCHE DE FINANCEMENT A ETAMPES :
Recherche de fonds ou de CAPITAUX pour démarrer ou développer son entreprise ? Trouver des fonds ou le CAPITAL de départ est possible. L’association Eminence Grise vous aide par ses partenaires. Le CAPITAL-risque est aussi un moyen pour les secteurs privé et public de construire une institution qui crée systématiquement des réseaux d'affaires pour les nouvelles entreprises et industries, afin qu'elles puissent progresser et se développer. Cette institution permet d'identifier de nouvelles entreprises prometteuses et de leur fournir des financements, une expertise technique, un mentorat, un «savoir-faire» marketing et des modèles d'affaires. Une fois intégrées dans le réseau d'affaires, ces entreprises ont plus de chances de réussir, car elles deviennent des «nœuds» dans les réseaux de recherche pour la conception et la construction de produits dans leur domaine. Cependant, les décisions des CAPITAL-risqueurs sont souvent biaisées, montrant par exemple une confiance excessive et une illusion de contrôle, tout comme les décisions entrepreneuriales en général. L'obtention de CAPITAL-risque est très différente de l'obtention d'une dette ou d'un prêt. Les prêteurs ont un droit légal d'intérêt sur un prêt et le remboursement du CAPITAL indépendamment du succès ou de l'échec d'une entreprise. Le CAPITAL-risque est investi en échange d'une participation au CAPITAL de l'entreprise. Le retour du CAPITAL-risque en tant qu'actionnaire dépend de la croissance et de la rentabilité de l'entreprise. Ce rendement est généralement gagné lorsque le CAPITAL-risque «sort» en vendant ses participations lorsque l'entreprise est vendue à un autre propriétaire.

Les CAPITAL-risqueurs sont généralement très sélectifs pour décider dans quoi investir; Par conséquent, les entreprises recherchent des qualités extrêmement rares et recherchées, comme une technologie innovatrice, un potentiel de croissance rapide, un modèle d'affaires bien développé et une équipe de direction impressionnante. Parmi ces qualités, les fonds sont surtout intéressés par des entreprises ayant un potentiel de croissance exceptionnellement élevé, car seules ces opportunités sont susceptibles de fournir des rendements financiers et une sortie réussie dans les délais requis (typiquement 3 à 7 ans) attendus par les investisseurs en CAPITAL-risque. Étant donné que les investissements sont illiquides et nécessitent un délai prolongé avant la récolte, les investisseurs en CAPITAL de risque doivent effectuer une vérification diligente détaillée avant l'investissement. Les CAPITAL-risqueurs devraient également soutenir les sociétés dans lesquelles ils investissent, afin d'augmenter la probabilité d'atteindre un stade d'introduction en bourse lorsque les valorisations sont favorables. Les CAPITAL-risqueurs aident généralement à quatre étapes du développement de l'entreprise: La génération d'idées; Commencez; Montée en puissance; et Sortie. Parce qu'il n'y a pas d'échanges publics listant leurs titres, les sociétés privées rencontrent des sociétés de CAPITAL-risque et d'autres investisseurs privés de plusieurs façons, y compris des références chaleureuses provenant des sources fiables des investisseurs et d'autres contacts commerciaux; conférences d'investisseurs et symposiums; et des sommets où les entreprises s'adressent directement aux groupes d'investisseurs lors de réunions en face à face, y compris une variante connue sous le nom de «Speed Venturing», qui s'apparente au speed-dating for CAPITAL, dans lequel l'investisseur réunion. En outre, de nouveaux réseaux en ligne privés émergent pour offrir des opportunités supplémentaires de rencontrer des investisseurs. Ce besoin de rendements élevés fait du financement par CAPITAL-risque une source de CAPITAL onéreuse pour les entreprises, et le plus approprié pour les entreprises ayant d'importantes exigences de CAPITAL initial, qui ne peuvent pas être financées par des alternatives moins coûteuses comme la dette. C'est le plus souvent le cas pour les actifs incorporels tels que les logiciels et autres biens intellectuels dont la valeur n'est pas prouvée. En retour, cela explique pourquoi le CAPITAL de risque est le plus répandu dans les domaines de la technologie et des sciences de la vie ou de la biotechnologie, qui connaissent une croissance rapide.

Si une entreprise possède les qualités recherchées par les CAPITAL-risqueurs, y compris un solide plan d'affaires, une bonne équipe de direction, l'investissement et la passion des fondateurs, un bon potentiel de sortie de l'investissement avant la fin de leur cycle de financement. 40% par an, il lui sera plus facile de lever du CAPITAL-risque. Le fond d'amorçage, parfois connu sous le nom de CAPITAL d'amorçage ou de CAPITAL d'amorçage, est une forme d'offre de titres dans laquelle un investisseur investit du CAPITAL en échange d'une participation au CAPITAL de la société. Le terme de graine suggère qu'il s'agit d'un investissement très précoce, destiné à soutenir l'entreprise jusqu'à ce qu'elle puisse générer de l'argent en propre (voir flux de trésorerie), ou jusqu'à ce qu'elle soit prête pour de nouveaux investissements. Les options d'argent de démarrage comprennent le financement par les amis et la famille, le financement providentiel et le financement participatif. Traditionnellement, les entreprises qui n'ont pas encore satisfait aux exigences d'inscription ou qui sont admissibles à des prêts bancaires reconnaissent que VC est un fournisseur de soutien financier et de services à valeur ajoutée. Le fond d'amorçage peut être utilisé pour payer les opérations préliminaires telles que les études de marché et le développement de produits. Les investisseurs peuvent être les fondateurs eux-mêmes, en utilisant l'épargne et les prêts. Ils peuvent être des membres de la famille et des amis des fondateurs. Les investisseurs peuvent également être des investisseurs providentiels, des investisseurs en CAPITAL-risque, des investisseurs accrédités, des investisseurs participatifs ou des programmes gouvernementaux.

CONSEIL, COACH, CONSULTANT A ETAMPES :
Recherche CONSULTANT, CONSEILLER, FORMATEUR, STRATEGE, COACH, pour agir dans l’entreprise ? Aide à la CREATION DE SOCIETE (ou d’entreprises), de l’entreprise indépendante à la structure importante, votre CONSEILLER PERSONNEL grâce à notre association pour la création d’entreprise. En France, la Commission générale de terminologie et de néologie recommande l'usage, dans le domaine « santé, médecine et psychologie » du terme « guidance », dans le domaine « économie et gestion d'entreprise », « mentorat », dans le domaine du sport, « instructions par signes ». Pour sa part, le Grand dictionnaire terminologique québécois propose en outre, selon les domaines, les termes « accompagnement », « pilotage », « direction d'athlètes ». Le COACHING permet de réaliser un accompagnement professionnel. On parle aussi d'accompagnement opérationnel ou encore d'accompagnement personnel au changement, hors de la sphère strictement professionnelle. Le COACHING se distingue clairement du mentorat par le positionnement. En COACHING, l'accompagnateur (« coach ») se situe aux côtés de la personne accompagnée (coaché) dans une position d'égalité. Le mentor est généralement un supérieur hiérarchique, qui a un rôle de guide, et agit dans le cadre de fonctions plus spécifiées. Deux approches distinguent le COACHING du mentorat : le recours possible à des techniques telles que la PNL, l'Analyse transactionnelle, les neurosciences cognitives ou la Gestalt-thérapie. Il est à noter que certains positionnent le COACHING hors de ce référentiel psychologique et situent ce métier plutôt dans un contexte centré sur l'atteinte d'objectifs ambitieux, comme dans le sport de haut niveau ; le côté marketing de l'emploi du terme anglo-saxon, qui a pour but de faire apparaître cette activité sous un aspect « actualisé » ; en effet, des praticiens font remonter ces pratiques jusqu'à Socrate avec sa maïeutique. Néanmoins, une tendance de fond consiste à préférer remplacer le terme « COACHING professionnel » par « accompagnement professionnel ». Le coach est en position haute sur le processus de changement, mais en position basse sur le contenu pour aider la personne coachée à progresser en autonomie. Tandis que le mentorat est suppose de la part de l'accompagnant une position haute, un statut de guide. La confusion entre ces deux types d'accompagnement est induite par la traduction officielle du terme « COACHING » qui est devenu dans sa francisation « mentorat ». Il faut aussi distinguer le COACHING : - du CONSEIL, d'une part : le COACHING se situe du côté de la personne accompagnée, le CONSEIL se situe du côté de l'organisation ; - et de la psychothérapie, d'autre part : le COACHING travaille généralement une demande clairement identifiée sur le « ici et maintenant » sur une durée courte tandis qu'une psychothérapie (fortement influencé en France par la psychanalyse) travaille sur le passé dans une durée le plus souvent longue. Cependant, la philosophie est l'une des racines du COACHING, dans la mesure où elle est un exercice autonome de la raison, même quand celle-ci est guidée par le dialogue ou par la maïeutique socratique. Savoir poser les problèmes, trouver par soi-même des solutions variées, faire progresser une façon de voir les choses et la vie, font partie intégrante du COACHING comme de la philosophie. La segmentation des services de CONSEILS varient beaucoup d'une organisation à l'autre et d'un pays à l'autre. La catégorisation est floue notamment en raison des bouleversements que connait cette industrie depuis quelques années. L'une des approches consiste à séparer les services en quatre grandes familles de prestation, en considérant à quels types de dirigeants de l'entreprise ils s'adressent : les services liés à la stratégie générale de l'entreprise, qui s'adressent au président ; les services liés au marketing, à la communication, aux ventes, aux relations publiques, qui s'adressent au directeur des communication ; les services liés au management, à la gestion financière, la fiscalité, la comptabilité, la mise en conformité avec les règlements, destinés au directeur des affaires financières ; les services liés aux opérations de l'entreprise, incluant les technologie de l'information, destinés à la direction opérationnelle, celle-ci pouvant être différente en fonction du secteur industriel (directeur technologiques, directeurs d'usine, directeurs des opérations, responsables de la Recherche et Développement). Une société de CONSEIL ou cabinet de consulting est une entreprise qui délivre des avis ou des recommandations sur ce qu'il convient de faire dans une organisation pour en améliorer un aspect. Les services de ces sociétés visent à améliorer le fonctionnement et la performance, actuels ou futurs, d'une organisation publique ou privée : entreprise, association, ministère, collectivité territoriale, syndicat, etc. Les sociétés de CONSEIL, appelés cabinets ou firmes, assistent les administrateurs des entreprises en leurs fournissant des experts-CONSEIL, également appelés consultants ou CONSEILlers, généralement formés au management dans les écoles de commerce.

AGENCE DE COMMUNICATION A ETAMPES :
Recherche spécialiste de la COMMUNICATION, une agence de COMMUNICATION, un FORMATEUR en COMMUNICATION, pour agir dans l’entreprise ? Aide à la COMMUNICATION, de l’entreprise indépendante à la structure importante, votre CONSEILLER en COMMUNICATION, grâce à notre association Eminence Grise. Créer un logo, une identité visuelle une charte graphique… Une agence de communication ou agence de publicité est une société chargée d'élaborer la communication interne et externe d'une entreprise, collectivité, association... Différents publics cibles de la communication de l’entreprise peuvent être regroupés en quatre catégories, les 4 C, auxquels correspondent un type de communication :
Consommateurs - réseaux de vente / communication marketing
Citoyens / communication sociale
Capitaux / communication financière
Salariés / communication interne
L'ensemble des moyens de communications doit être conçu de façon complémentaire et cohérente pour les divers publics. Une même personne peut appartenir à plusieurs catégories (à la fois salarié d'une entreprise, actionnaire de celle-ci et consommateur, il appréhendera donc l'entreprise, la collectivité ou le produit de différentes manières, ce qui nécessite des messages différents). On distingue deux types et quatre niveaux de communication :
Communication produit/marque. On met en valeur ce que le client achète. Selon le contenu de la communication il existe deux niveaux de communication :
Communication produit : on communique sur les performances ;
Communication de marque : on communique sur les valeurs qu’elle véhicule.
Communication corporate. On communique sur la société qui met le produit sur le marché. Elle a pour objectif de : Construire une image valorisante et conforme au projet d’entreprise
Définir le périmètre d’activité, Envoyer aux actionnaires et aux milieux financiers des signes forts sur l’ambition et la détermination de l’entreprise, Affirmer une volonté claire de se conformer à la législation et de satisfaire les exigences du consumérisme et de l’écologie, Rassurer, valoriser et motiver les ressources humaines de l'entreprise (à visée interne). La communication corporate doit donc correspondre à plusieurs publics aux intérêts souvent divergents : les actionnaires, les salariés, les consommateurs, les distributeurs, l’opinion publique, le législateur et les médias (bonnes relations et transparence essentielles pour qu'ils renvoient une bonne image de l'entreprise, surtout en temps de crise). De même que pour la communication produit/marque, on peut distinguer deux niveaux de communication :
Communication d’entreprise : on communique sur les performances de l’entreprise (pour certains, communication d'entreprise et corporate ont les mêmes cibles et objectifs),
Communication institutionnelle : on communique sur les valeurs. La politique globale de communication d’une société est souvent un mix de communication construit sur ces quatre niveaux. L’anticipation et le pilotage des situations de crise cherchent à assurer la pérennité de l’entreprise et sa capacité à développer sa stratégie dans un univers complexe, mobile, incertain, riche en menaces mais aussi en opportunités. La communication ne suffit pas à elle seule à prévenir et gérer des situations de crise. Les compétences requises et les disciplines concernées excèdent son périmètre d’action. En revanche, elle joue un rôle capital dans le management de crise, puisque les crises touchent à l’identité des entreprises et à leur cohésion interne. La clé du management de crise étant la préservation et le développement du capital de confiance de l’entreprise. L’essentiel de l’efficacité de la communication réside dans les actions accomplies avant et après la crise, ceci afin de tisser des liens de qualité et cicatriser les effets des turbulences.
La communication stratégique peut signifier communiquer un concept, un processus ou des données qui répondent à un objectif stratégique à long terme d'une organisation en facilitant la planification avancée ou en communiquant sur de longues distances en utilisant des télécommunications internationales ou des ressources réseau mondiales spécialisées pour coordonner les actions et les activités. de sous-unités commerciales, non commerciales et militaires d'importance opérationnelle ou de sous-unités de combat et de logistique. Cela peut également signifier la fonction associée au sein d'une organisation, qui gère les processus de communication internes et externes. La communication stratégique peut également être utilisée pour la guerre politique.

ASSISTANCE A LA CREATION D’ENTREPRISES A ETAMPES :
Audit de CREATION D’ENTREPRISES. Evaluez votre projet de création de SOCIETE gratuitement grâce à nos experts d’entreprises. Le Paris de la Création: Concours de création d'entreprise sur le thème de l'environnement, organisé par l'ESCP-EAP. Le Tours de la Création: concours de création d'entreprise organisé par L'ESCEM Tours-Poitiers. Poitiers Création: concours de création d'entreprise organisé par l'ESCEM Tours-Poitiers. Le Triomphe de la Création: concours régional de création d'entreprise, organisé par l'ISC Paris. Le Concours Puls'Innov : concours innovation et technologies, organisé par Pulseo, Centre d’innovation technologique du Grand Dax. Concours Total EDHEC Entreprendre : concours national de création d'entreprise pour les moins de 28 ans, organisé par une association de l'EDHEC. Voici les 10 points essentiels d'un business plan : Prendre le temps de la réflexion. Formaliser son projet : présenter un document "séduisant" à son banquier, avec des graphiques, des photos du produit. La finalité est d'obtenir quelque chose de clair et compréhensible. Avoir un projet cohérent : ne pas multiplier les idées, se limiter à une ou deux maximum. Approfondir les éléments de marché et rester en veille sur le marché visé. Identifier précisément le business model : à qui on vend ? par quel moyen ? qu'est ce qui créé le chiffre d'affaires ? Prendre en compte de façon réaliste le temps de développement du projet : les retards de mise en place génèrent des coûts pas forcément prévus au départ. Formaliser les besoins nécessaires : besoin de collaborateurs ? d'une voiture ? Privilégier le bon sens et la clarté de la présentation. Adapter le niveau du projet en fonction des ressources disponibles. Se faire accompagner : banquier, agent comptable, association. Il faut également penser à bien choisir ses collaborateurs lorsque l'on veut créer sa SOCIETE. Il faut s'entourer de personnes sur lesquelles on peut compter (motivés, prêts à partager les risques...). Lors de la présentation du projet au banquier, il faut être capable de fournir un business plan sur trois ans ainsi qu'un flux de trésorerie à douze mois. En France, l'Insee a effectué en 2009 une étude sur la pérennité des entreprises créées. Parmi les entreprises créées en 2006, deux sur trois sont toujours actives en 2009. Les chances de survie dépendent d'abord des conditions dans lesquelles le créateur a préparé son projet4. L'INSEE a renouvelé son enquête pour les entreprises créées en 20105. Le constat est que 7 sur dix sont encore actives trois après leur création (71 %) alors que 66 % des entreprises créées en 2006 existaient trois ans après). La pérennité est la plus faible dans le secteur du commerce (64 %) et la plus forte dans le secteur de la santé (85 %). Les SOCIETEs sont plus pérennes que les entreprises individuelles (77 % pour les premières, 62 % pour les secondes). Pour une entreprise les chances d'être pérenne augmentent si le créateur a suivi des études supérieures, et/ou s'il a de l'expérience dans le métier. Le besoin de se réaliser professionnellement et l'envie de travailler en tant qu'indépendant sont les principaux facteurs de la création d'une entreprise. Même si l'aspect pécuniaire est une des trois principales raisons que retient l'entrepreneur, il s'agit avant tout de s'accomplir soit en innovant, soit en poursuivant la même activité à son propre compte. Véritable frein aux nouveaux défis, la peur de l'échec a pu être enrayée par l'instauration du statut d'auto-entrepreneur qui a ainsi fortement contribué à la création de nouvelles entreprises. Le dossier ACCRE doit être déposé auprès du CFE en même temps que la déclaration de création ou de reprise d'entreprise. Pour obtenir le versement de l'ARCE, il faut fournir à Pole Emploi l'attestation d'admission au bénéfice de l'ACCRE adressée par l'URSSAF sous 1 mois. En cas de défaut, il suffit de faire une déclaration sur l'honneur de l'absence de notification. Une coopérative d'activités et d'emploi (CAE - on parle aussi de coopérative d’activités ou coopérative d'entrepreneurs), telle que définie par la loi sur l'économie sociale et solidaire de juillet 20141 est, en France, une structure permettant la création et le développement d'activités économiques par des entrepreneurs (personnes physiques). Les CAE proposent une alternative à la création d'entreprise classique à toute personne souhaitant se mettre à son compte pour vivre de son savoir-faire, tout en bénéficiant de droits sociaux, en étant accompagnée et en mutualisant des ressources (accompagnement, comptabilité, etc.). Les entrepreneurs sont accompagnés par la structure pour trois étapes : tester leur activité, dans le cadre d'un contrat d'appui au projet d'entreprise (CAPE) ; devenir salarié de la coopérative sous le statut d'entrepreneur-salarié (par un contrat à durée indéterminée, puis un contrat d'« entrepreneur salarié associé » au 1er janvier 2015) ; enfin de participer au fonctionnement de la coopérative en devenant associé (sociétariat). La coopérative d'activité et d'emploi peut avoir pour forme légale soit une SOCIETE coopérative et participative (SCOP), soit une SOCIETE coopérative d'intérêt collectif (SCIC), soit une SOCIETE coopérative à responsabilité limitée (SCRL). Les coopératives d'activités et d'emploi font partie de l'économie sociale et solidaire.

ETAMPES
Région : Île-de-France
Département : Essonne
Arrondissement : Étampes (chef-lieu)
Canton : Étampes (Bureau centralisateur)
Intercommunalité : Communauté d'agglomération de l'Étampois Sud-Essonne (siège)
Maire
Mandat : Jean-Pierre Colombani
2017-2020
Code postal : 91150
Code commune : 91223
Vous trouverez ici des avocats, comptables, investisseurs, conseillers, consultant, coach...
Gentilé : Étampois
Création de sites Internet, sites Web, développement et référencement.
Population : 24 271 hab. (2015 en augmentation de 4,81 % par rapport à 2010)
Densité : 593 hab./km2
CONSEIL ET ASSISTANCE POUR LA CREATION D’ENTREPRISES
Coordonnées : 48° 26' 03- nord, 2° 09' 41- est
Altitude : Min. 66 m
Max. 156 m
Superficie : 40,92 km2

SITE INTERNET : http://www.mairie-etampes.fr

Étampes est une commune française idéale pour créer et développer son entreprise. Vous y trouverez des conseils, consultants, coach, avocats, comptables... située à cinquante kilomètres au sud-ouest de Paris et soixante kilomètres au nord d'Orléans. Étampes est sous-préfecture du département de l’Essonne, dans la région Île-de-France. Elle est le chef-lieu de l’arrondissement d'Étampes et du canton d'Étampes, le siège de la communauté de communes de l'Étampois Sud-Essonne et du secteur pastoral de Saint-Michel-de-Beauce-Étampes. Ville royale fortifiée depuis le Moyen Âge, comté et pairie devenus duché donné en apanage à trois favorites successives, adhérente au label Villes et pays d'art et d'histoire, Étampes est depuis toujours le principal centre urbain de l’Étampois, aux confins de l’agglomération parisienne et des larges plaines de Beauce. Principale cité du Sud essonnien, carrefour de voies de communication, elle rayonne économiquement et culturellement sur l’ensemble des villages voisins et marque sur la route nationale 20 l’entrée sud de la région Île-de-France, comme auparavant du domaine royal. Sillonnée par de nombreux cours d'eau, elle était parfois surnommée la « Petite Venise » à cause des anciens canaux qui alimentaient les moulins. Dans une lettre à sa fille Léopoldine datée du 22 août 1834, Victor Hugo la décrivait ainsi : « Étampes, c’est une grosse tour entrevue à droite dans le crépuscule au-dessus des toits d’une longue rue. » Commune au charme préservé, elle a servi de décor à diverses œuvres cinématographiques. Ses habitants sont appelés les Étampois

Ville au passé très riche, Etampes est un haut lieu de curiosités, reconnue comme la première ville touristique de l'Essonne. Rassemblés autour de nombreuses églises (Notre-Dame avec son clocher et son portail de grande renommée, Saint-Martin avec sa célèbre Tour Penchée, Saint-Basile ou encore Saint-Gilles ...), les différents quartiers de la ville forment un ensemble de sites privilégiés (dont 26 classés ou inscrits) rappelant, à chaque coin de rues, des siècles d'histoire; c'est notamment le cas pour les Portereaux (XVIème), l'Hôtel-de-Ville (XVème), la Maison des Piliers (XIIème), les Hôtels Anne-de-Pisseleu (XVIème) et Diane-de-Poitiers (XVème) ... Puis, perchée sur le haut de la colline, la Tour de Guinette, vestige du château Royal d'Etampes, reflète au loin la force et les richesses Etampoises. Etampes, surnommée également la petite Venise en raison des nombreuses rivières qui la traversent, offre un cadre de vie propice à la découverte et aux activités culturelles et sportives. Commune au territoire étendu, Étampes dispose de nombreuses frontières terrestres avec les cités voisines. Au nord, la commune est limitrophe de Brières-les-Scellés, Morigny-Champigny l’entoure du nord-est à l’est, jusqu’à la petite frontière avec La Forêt-Sainte-Croix elle aussi à l’est. Au sud-est se trouvent les deux communes d’Ormoy-la-Rivière et Boissy-la-Rivière. Au sud, Saclas et Étampes possèdent une frontière commune, sur une partie matérialisée par la route nationale 20, puis Guillerval au sud-ouest. À l’ouest se trouvent les villages de Chalo-Saint-Mars et Saint-Hilaire tandis que le nord-ouest est occupé par Boutervilliers sur une petite frontière et surtout Boissy-le-Sec. Boissy-le-Sec, Boutervilliers, Brières-les-Scellés, Morigny-Champigny, Chalo-Saint-Mars, Saint-Hilaire, Morigny-Champigny, La Forêt-Sainte-Croix, Étampes, Guillerval, Saclas, Ormoy-la-Rivière, Boissy-la-Rivière. Au cours des siècles on trouve les formes suivantes : Castellum Stampis au xie siècle, Stampae Vetulae en 1046, Stampas en 1073, Veteres Stampas en 1085, Stampae en 1194, Estampe en 1260, Estampes en 1370, Étampes sous le duc d'Orléans au xive siècle, la mention «Étampes la Vallée» figure sur la cloche du duc de Berry à Notre-Dame en 1401, l’orthographe Étampes semble s’imposer à partir de 1711, mais la carte de Cassini mentionne, encore, «Estampes» en 1785.

Le nom d’Étampes est attesté à partir du viie siècle à la fois par des inscriptions sur des monnaies mérovingiennes et par deux citations dans les livres de l’Histoire des Francs de Grégoire de Tours. La forme latine canonique est Stampae qui est un féminin pluriel, mais le nom est souvent traité à date ancienne, (viie siècle), comme un indéclinable, sous la forme Stampis. En français, l’orthographe Estampes a survécu jusqu’au xviiie siècle. Dans les écrits du xvie siècle on trouve souvent la graphie Estempes, sous l’influence d’une étymologie fantaisiste vulgarisée par le poète Clément Marot. L’étymologie de ce toponyme reste énigmatique et aucune des diverses hypothèses qui ont été suggérées jusqu’à présent ne fait l’unanimité. Le nom Étampes vient probablement des Francs lors de leur invasion de la Gaule romane du iiie au ve siècle, à la suite de la présence d’une foulerie de grains ou d’un grand pressoir alors relativement courant dans la région. Une telle machine se disait stampfe en langue germanique, qui devint stampa en latin (la langue usitée dans les anciens territoires romains). La toponymie des différents quartiers de la ville est transparente pour ceux qui reprennent la titulature de leurs églises : Saint-Basile, Saint-Martin, Notre-Dame, Saint-Gilles, Saint-Pierre-et-Saint-Michel, ces deux derniers lieux de culte ayant aujourd’hui disparu. De même, le nom du Petit-Saint-Mars vient de la chapelle qui y était dédiée à saint Médard (Mars est un diminutif de Médard) tout en le distinguant du village voisin de Chalo-Saint-Mars, également appelé Grand-Saint-Mars.

Cependant, le quartier Saint-Martin s’est aussi appelé au Moyen Âge Étampes les Vieilles, d’où la tradition qui en a fait le berceau de la ville : Bernard Gineste y a relevé une confusion, la dénomination originelle étant Étampes les Veys, soit en ancien français les gués d’Étampes, là où l’on franchissait la Louette et la Chalouette sur la route de Paris à Orléans. Le quartier de Guinette doit quant à lui son nom à une très ancienne ferme, mentionnée sous ce nom dès le xvie siècle et qui a longtemps été le seul lieu d’habitation du secteur. Le nom pourrait dériver de celui de l’un de ses propriétaires, dénommé Guinet. Les noms de certaines rues d’Étampes sont attestés dès le Moyen Âge central : la rue Evezard c’est-à-dire d’Évrard, la rue au Comte peut-être en rapport avec le comte de Montlhéry, la rue Darnatal, section de l’actuelle rue de la République dont le nom signifierait nouvel étal, par allusion à une boucherie fondée par Philippe Auguste. La section suivante de la rue de la République, jusqu’à Saint-Pierre, s’appelait le Perray, parce que c’était une chaussée empierrée pour assurer le passage dans une zone marécageuse.

AUTRES VILLES VOISINES POUR CREER SA SOCIETE :
BRIERES LES SCELLES 91150
MORIGNY CHAMPIGNY 91150
ORMOY LA RIVIERE 91150